Jour 7 : Shaxi – Shigu – Saut du Tigre – Shangri-la

Petit déjeuner à 7h30 après une nuit moyenne non liée à la chambre qui était très bien. Le radiateur à bain d’huile a maintenu une température correcte toute la nuit, malgré la porte en bois qui laissait franchement passer l’air. Agréable petit déjeuner à l’hôtel : bon café, œufs brouillés accompagnés de toasts, pain perdu avec miel et beurre et assiette de fruits frais avec une sauce au yaourt.

Petit tour dans le village. Le vendredi c’est jour de marché et les villageois des montagnes viennent vendre leurs produits. Les légumes sont vraiment magnifiques, les poissons sortent de leurs bassins, même la viande est belle (des demi-porcs coupés dans la longueur et des volailles). Les têtes entières sont également sur les étals (c’est pas trop mon truc) et les marchands proposent également du boudin, mais ici il est découpé en carrés. Pour les petits creux, plusieurs vendeurs de petits pains fourrés s’affairent pour faire cuire les petites boules à la vapeur.

Marché de Shaxi
Marché de Shaxi

Petits pains vapeur farcis à la viande

Marché de Shaxi
Marché de Shaxi

Grand-mère et petite fille

Marché de Shaxi
Marché de Shaxi

Il faut presque pêcher son poisson

Marché de Shaxi
Marché de Shaxi

« Boucherie » en plein air

Marché de Shaxi

Stand de sucreries

Marché de Shaxi
Marché de Shaxi

A 9h30 nous levons le camp en emportant un très bon souvenir de cette étape. La route domine la vallée de Shaxi avec ses champs cultivés jaunes et verts. Nous prenons ensuite la direction du nord par une route complètement défoncée et fort encombrée de camions, qui longe sur plusieurs kilomètres des entrepôts de tailleurs de pierre et des alignements de monuments funéraires. C’est un vrai tape-cul.

trajet vers Shangri-La
Vallée de Shaxi
route vers Shigu
route vers Shigu
route vers Shigu

La route en direction de Shigu longe le fleuve Yang-Tsé

Arrêt au village de Shigu au niveau de la première courbe du Yang-Tsé. Le fleuve Yang-Tsé (ou Yang-Tsé-Kiang ou encore Yangzi Jiang) qui a pris sa source au Tibet, contourne ici la montagne. Le point de vue est très joli même si le temps se gâte avec l’arrivée de gros nuages. Promenade dans le village qui s’étale sur le flanc d’une colline et montée jusqu’au sommet pour dominer le fleuve. Une sorte de musée expose de nombreuses photos et des cartes de la région représentant la « longue marche ». Visiblement Mao et ses amis se sont arrêtés ici, mais tout étant écrit en chinois, nous n’en saurons pas plus. Un groupe se fait d’ailleurs photographier devant le monument, encadré par deux personnes portant fièrement le drapeau chinois.

 Shigu
 Shigu - bords du Yangsé

Berges du Yang- Tsé

 Shigu

Monument rappelant la grande marche de Mao

 Shigu
 Shigu

Décoration funéraire

 Shigu

Le village de Shigu avec ses maisons serrées dont les toits se touchent presque

 Shigu

En redescendant vers le fleuve nous longeons un marché au bord de la route. Patrice goûte un paillasson aux pommes de terre, très bon car bien croustillant et relevé avec un peu de piment. Petit tour sur les berges de la rivière et arrêt dans un restaurant où nous mangeons une très bonne petite friture de poissons. Nous trouvons notre dessert sur le marché : un morceau d’une pâte sucrée aux fruits secs et au miel fort nourrissante mais goûteuse.

 Shigu

Cuisine de rue

 Shigu
 Shigu

Notre dessert du jour

Nous retrouvons notre chauffeur et partons en direction des Gorges du Saut du Tigre. La route est défoncée, les abords pas terribles et l’endroit est très fréquenté par les touristes chinois. Il faut descendre plus de 500 marches pour accéder aux rapides. Les eaux ne sont pas très hautes en ce moment mais le débit est quand même important. La légende raconte qu’un tigre a traversé le Yang Tsé en sautant sur un gros rocher au centre de la rivière pour échapper à un chasseur. Au niveau de l’eau nous sommes à une altitude de 1800 m et les montagnes qui nous dominent sont à plus de 5000 m. C’est un bel endroit mais il ne fait pas très beau et probablement l’ensemble est plus impressionnant quand le débit de la rivière est à son maximum. Remontée des 500 et quelques marches en faisant des minis arrêts. Ouf, depuis hier nous avons eu notre dose de marches !

Route vers les gorges du Yang-Tsé
Gorges du saut du Tigre
Gorges du saut du Tigre
Gorges du saut du Tigre

Nouveau trajet en voiture vers Shangri-La, également appelée Zhongdian Le paysage est joli mais malheureusement le temps se gâte vraiment, il se met à pleuvoir et l’on aperçoit même plus les montagnes. Pourtant on monte jusqu’à un plateau à 3200 mètres d’altitude. Deux bonnes heures de route jusqu’à notre destination.

Route vers Shangri-La
Route vers Shangri-La

En quelques dizaines de kilomètres on se retrouve dans un paysage montagneux et la température perd un nombre considérable de degrés

Arro Khampa hotel

Notre hôtel dont l’entrée est un peu austère mais qui est beaucoup plus chaleureux à l’intérieur

Arro Khampa hotel
Arro Khampa hotel

Installation au Arro Khampa boutique hôtel, une très belle adresse dans la partie de la vieille ville qui n’a pas été détruite. Très grande chambre luxueuse. Nous ressortons vite faire un tour dans la ville.

 Shangri-La
 Shangri-La

Nous sommes bien habillés mais il fait froid et nous avons rapidement les doigts gelés. Très jolies maisons en bois avec des décors sculptés; certaines ont un petit air de chalet suisse. Vers 19h, sur la place principale de la vieille ville quelques habitants viennent danser et font un grand cercle au centre de la place. C’est plutôt sympathique. Nous montons au temple Bai Ji Si (littéralement en chinois: le temple aux centaines de poulets) avec ses deux bâtiments aux toits dorés et son monumental moulin à prières également doré. Du sommet, on domine la vieille ville, du moins ce qu’il en reste car plus de 200 maisons ont brûlé et la zone a été complètement rasée.

 Shangri-La

Une partie de la ville ancienne a échappé à l’incendie

 Shangri-La
 Shangri-La
 Shangri-La

Mais tout un quartier a disparu

 Shangri-La
 Shangri-La
 Shangri-La
 Shangri-La

Le joli temple Bai Ji Si

 Shangri-La
 Shangri-La

Danse sur la place en musique

 Shangri-La
 Shangri-La
 Shangri-La
 Shangri-La

L’impressionnant moulin à prières qui brille de tous ses ors au soleil couchant

 Shangri-La
 Shangri-La

Quelques emplettes dans les boutiques locales (jolis bijoux, articles en cuir de yack) puis nous allons manger au restaurant de notre hôtel. Il faut dire qu’avec l’incendie il y a peu de choix, en plus il fait très froid une fois la nuit tombée et nous n’avons guère le courage d’arpenter les rues à la recherche d’un restaurant. Les prix sont comme chez nous ou presque (10 euros les entrées/ 10-15 euros les plats). Nous faisons un très bon repas avec des rouleaux de printemps thai (aux légumes), du riz frit avec du porc et des légumes pour l’un et un steak de yack avec divers accompagnements pour l’autre. Nous prenons une bouteille de vin rouge chilien pour accompagner tout ça et nous passons une très bonne soirée.

 

Nuit au Arro Khampa boutique hôtel

Jour précédent : J6                                                                    Jour suivant : J8