LIVRES DE ROUTE DU JAPON

 

 

Des romans et nouvelles qui ont pour cadre la ville de Tokyo :

 

Tokyo électrique : nouvelles ayant pour cadre Tokyo de cinq auteurs japonais M. Tomomi, M. Ryûji, H. Mariko, S Makoto et F. Chiya

La brocante Nakano de Hiromi Kawakami : La vie d’un quartier de Tokyo et de divers habitants qui se croisent dans une boutique, capharnaüm d’objets hétéroclites.

Le passage de la nuit de Haruki Murakami : Une nuit dans Tokyo avec aux commandes Murakami et ses personnages attachants et insolites. Comme toujours le fantastique n’est jamais très loin

Barococo de Yû Nagashima : A travers les yeux d’un employé d’un magasin d’antiquités, la vie des habitués du quartier de la boutique. Prix Kenzaburô Oe 2007

Love & Pop de Ryû Murakami: Sur le thème de la prostitution de jeunes japonaises pour se procurer des objets de luxe, un petit roman dont l’écriture et le rythme retranscrivent parfaitement l’atmosphère survoltée des quartiers commerçants de Tokyo. A lire sur place

Les mystères de Yoshiwara de Kesako Matsui : Une intrigue dans Yoshiwara, le plus grand quartier de plaisir de la ville d’Edo. Un roman passionnant qui fait revivre les courtisanes de l’ancien Tokyo

Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa : Une vieille dame étrange vient aider un mauvais pâtissier à améliorer ses dorayaki, petits gâteaux fourrés à la pâte de haricots rouges. Tendre et poétique

La cantine de minuit de Yaro Abe : Un manga en quatre tomes qui décrit à travers de courtes histoires la vie de personnages qui se croisent dans un restaurant de Tokyo ouvert toutes les nuits. Chaque histoire est centrée autour d’un plat et d’un personnage qui l’apprécie particulièrement. 

Romans et récits se déroulant à Kyoto:

Nicolas Bouvier: Le vide et le plein. Carnets du Japon écrits entre 1964 et 1970 à l’occasion de longs séjours à Tokyo et à Kyoto. Choses vécues et réflexions de Bouvier sur le Japon et les Japonais entre admiration et exaspération.

Le goût de Kyoto (2018). Un ouvrage collectif avec des extraits de textes évoquant les saisons, les jardins et la culture

Olivier Adam et Arnaud Auzouy (photographe) : Kyoto Limited Express (2010). Un court roman d’Olivier Adam illustré par les photos d’Arnaud Auzouy. Une déambulation poétique dans Kyoto à la recherche de souvenirs heureux

Yukio Mishima: Le pavillon d’or (1956). Ce récit est inspiré d’un fait divers, l’incendie par un novice perturbé du pavillon du temple zen Kinkaku-ji en 1950, alors que le monument avait traversé intact cinq siècles d’incendies, de guerres et de tremblements de terre.

Yasunari Kawabata: Kyoto (1962). Kyôto raconte l’histoire de deux jumelles qui ont été élevées séparément dans des milieux très différents. Elles ne se retrouvent qu’une fois devenues jeunes filles mais n’ont plus rien en commun. C’est le drame du Japon moderne qui est le sujet de Kyôto : l’européanisation puis l’américanisation d’une société qui avait jusqu’alors vécu sur des bases sociales, culturelles et morales entièrement différentes.

 

 

Romans et récits se déroulant à Hiroshima:

John Hersey: Hiroshima, Lundi 6 août 1945, 8h15. Témoignage de six survivants d’Hiroshima par un journaliste américain qui s’est rendu sur les lieux peu après la catastrophe et qui a ensuite suivi les gens. Première parution en 1946, enrichie en 1973 puis en 1985

Kenzaburo Oé: Notes de Hiroshima (1965). Ensemble de textes écrits à l’occasion de nombreux voyages de l’auteur à Hiroshima entre 1963 et 1965 pour assister aux conférences mondiales contre les armes nucléaires. Réflexions sur la dignité, la mémoire, la morale à partir d’histoires et de témoignages d’hibakusha, les personnes ayant subi le bombardement nucléaire.

Edita Morris: Les fleurs d’Hiroshima (1961). Une jeune américaine partage la vie d’une famille d’hibakusha.

Marguerite Duras : Hiroshima mon amour (1960). Au cours du tournage d’une coproduction sur la paix, une comédienne française noue une relation éphémère mais passionnée avec un Japonais (scénario de Marguerite Duras, film d’Alain Resnais)

 

 

Des récits et souvenirs :

 

Chroniques japonaises de Nicolas Bouvier : Une série de textes sur le Japon écrits à l’occasion de différents séjours mais également une très intéressante explication de la genèse du culte Shinto.

Underground de Haruki Murakami : Une enquête de Murakami sur l’attentat au gaz sarin perpétré dans le métro tokyoïte en 1995. Une série de témoignages scrupuleusement retranscrits qui donnent un éclairage intéressant sur la mentalité japonaise

Le goût de Tokyo. Recueil de textes autour de la ville publiés en 2008 au Mercure de France

Visions orientales d’ Albert Londres : Le japon au début du 20ème siècle sous la plume d’Albert Londres

Pourquoi Tokyo? Journal d’une aspirante nippone (2016) d’Agathe Parmentier : Chroniques au quotidien à l’occasion d’un séjour d’un an à Tokyo

Dictionnaire insolite du Japon (2012) de Liza Maronese : Le japon de « 100 yen shop » à « zuru zuru »

 

Des guides de voyage et autres ouvrages:

 

Tokyo en quelques jours. Guide Lonely planet

Japon, guide Evasion Hachette

Tokyo, cartoville Gallimard

Tokyo, Kyoto, le Guide du Routard

Lonely Planet Japon: un peu lourd à porter mais riche en renseignements

Alexandre Bonnefoy & Delphine Vaufrey : Kotchi Kotchi ! Le guide du voyageur au Japon (2018). Un guide pratique qui est un très bon complément des guides classiques de voyage. Il comporte de nombreux renseignements sur les us et coutume, le Japon en fonction des saisons, les festivals…

Rossella Menengazzo : Le Japon : pouvoir, religion, vie quotidienne (2007). Une histoire du Japon à travers l’art, les personnages célèbres, la religion et la vie quotidienne