CUISINE D’ALLEMAGNE

Restaurant  Landersdorfer Munich
Marché - Berlin
Restaurant  Hasir - Berlin

Que mange-t-on en Allemagne? 

La cuisine allemande a la réputation d’être plus adaptée aux frimas qu’aux grosses chaleurs, mais elle est plutôt variée et viandards comme végétariens trouveront leur bonheur.

Viande et poissons

Côté viande, le porc est très présent sous forme de jarret, de charcuterie et de saucisses. A Berlin, la spécialité est la currywurst, une saucisse servie avec un ketchup au curry. A Munich, la saucisse star est la Münchner Weisswurst, une saucisse blanche (porc et veau) qui se consomme avec une moutarde au goût sucré.

Les boulettes de viande sont également souvent à la carte des restaurants, ainsi que les schnitzels (escalopes panées) et le Döner (kebab) à la viande d’agneau qui est une vraie institution berlinoise (il aurait été inventé dans les années 1970 par un berlinois d’origine turque).

Côté poisson, nous avons goûté du saumon fumé maison, des filets de perche et des harengs cuisinés à la crème

Curry wurst
Agneau à la turque
Saucisses de Nuremberg avec de la choucroute
Jarret de porc
Schnitzels
Schnitzel
Saucisse de Munich
Porc au chou rouge
Hamburger
Agneau
Boeuf
Charcuterie
Hareng
Saumon en poke
Saumon fumé
Filet de perche

Légumes

Nous n’avons pas vu de magasins de légumes mais on en trouve dans les marchés et les supermarchés. Les légumes sont plus variés sur les étals à Munich qu’à Berlin.

Les plats de viande sont souvent accompagnés de chou rouge, de choucroute, de salade de choux, de pommes de terre et de salade de pomme de terre. Le paprika (doux ou fort) et la cannelle sont des épices fréquemment utilisées dans la cuisine. On trouve également sans problème des salades composées

 

Fruits

En été, on trouve des baies de toutes sortes :  myrtilles, groseilles, groseilles à maquereau, framboises. Dans les rues de Berlin, de petits kiosques au décor de fraise (couleur rouge, points jaunes et chapeau vert) vendent exclusivement des fraises et rencontrent un franc succès.

Fenouils
Myrtilles
Légumes marché
stand de fraises
salade mélangée
courgettes
cornichons

Desserts, fromages et pains

On trouve des bretzels partout mais à l’origine il s’agit plutôt d’une spécialité bavaroise. C’est sorte de pain salé en forme de nœud. Il existe de nombreuses variantes, notamment avec du fromage.

Les boulangeries font partie des commerces alimentaires que l’on croise le plus dans les rues. Côté pâtisserie on trouve notamment des tartes aux fruits (rhubarbe, framboise) et des strudels. Une des spécialités sucrées berlinoise est le pfannkuchen, un petit beignet rond nature ou fourré de confiture

 Pfannkuchen
Fromages
Gâteaux aux fruits
Fromages
Fromages
Strudel

 Boissons

Pour les bières, on n’a que l’embarras du choix. On trouve aussi bien des bières classiques que des bières artisanales. Les biergarten (littéralement « jardin à bières ») sont des institutions.

L’Allemagne produit également de très bons vins.  

Et si on ne veut pas manger de la cuisine locale, Berlin est une ville très cosmopolite avec des restaurants de tous les pays du monde, et Munich n’est pas en reste : Pérou, Argentine, Turquie, Japon, Thailande, Italie, France … le choix est vaste. Il y a également de nombreux restaurant végétariens ou végans.

Bière
Bière
Bière
Bière

 STRUDEL  POMMES – RAISINS- CANNELLE  

 

Pour 8-10 personnes/ Préparation : 40 min + 2 heures de repos/ Cuisson : 50 min

Pour la pâte : 100 g de margarine, 120g de beurre mou, 40g de sucre, 1 pincée de sel,   vanille  en poudre, 2 œufs, 450g de farine, 1 œuf pour dorer

Pour la garniture : 1,5 kg de pommes, 125g de raisins secs, 4 biscuits à la cuiller, 2 oranges non traitées, 1 citron non traité, 300g de sucre, 1 c à soupe de cannelle

1 moule genre moule à lasagnes

 

La pâte : mélangez la margarine et le beurre avec le sucre, la vanille et le sel. Ajoutez les œufs et la farine, mélangez rapidement, laissez reposer 2 heures au frais. La garniture : épluchez les pommes et coupez-les en bâtonnets. Lavez les agrumes, ôtez les extrémités, zester et enlever la peau blanche puis coupez-les en morceaux. Mixez-les dans un robot la chair avec les zestes. Ajoutez le sucre, les raisins et la cannelle et mélangez le tout. Préchauffez le four à 180°C. Étalez la pâte sur un plan de travail fariné et découpez deux rectangles de la taille du moule. Disposez la première pâte au fond du moule beurré sans remonter sur les bords. Saupoudrez sur le fond de pâte les biscuits à la cuiller écrasés puis versez la garniture. Recouvrez de la seconde pâte. Dorez avec l’œuf battu et enfournez pour 45 à 50 minutes. Servez tiède.

Remarque : Possible de diminuer la quantité de sucre (mais attention à l’amertume des agrumes)  

STRUDEL AUX POMMES ET CRANBERRIES

 

Une recette simplifiée pour ceux qui ne veulent pas faire la pâte

Pour 4 personnes

Préparation : 30 min

Cuisson : 30 min

 

Ingrédients :  4 feuilles de pâte filo (ou de brick), 4 grosses pommes à cuire (type reinette), 50 g de cranberries séchées (en magasin bio), 1 cuil. à soupe de rhum ambré, 2 cuil. à soupe de sucre roux, 1 cuil. à café de cannelle en poudre, 4 cuil. à café de chapelure, 2 cuil. à soupe d’huile d’arachide

Préchauffez le four à th 6-7 (200°). Faites mariner les cranberries séchées dans un bol avec le rhum. Pelez les pommes, éliminez cœurs et pépins et coupez la chair en dés. Faites-les cuire dans une sauteuse avec la moitié du sucre et la cannelle 10 min à feu doux, en remuant souvent. Hors du feu, ajoutez les cranberries et le rhum.

Posez une feuille de pâte filo sur le plan de travail tapissé de papier sulfurisé, huilez légèrement la feuille au pinceau, puis posez une deuxième feuille dessus. Poudrez de chapelure et couvrez d’une fine couche du mélange pommes-cranberries. Renouvelez l’opération puis roulez toutes les feuilles sur elles-mêmes pour obtenir un grand rouleau.

 

Disposez le strudel sur la plaque du four également huilée au pinceau. Saupoudrez du reste de sucre et enfournez pour 20 min. Servez chaud ou tiède.