Jour 10 : Lijiang

Nous avons bien dormi. Personnellement j’avais opté pour les boules Quiès pour échapper à la musique des nombreux bars (atténuée mais quand même présente). Petit déjeuner sympathique à l’hôtel. Les pièces communes sont vraiment très joliment meublées et elles donnent soit sur les petits jardins intérieurs, soit sur l’extérieur et les toits de la ville. Une jeune fille se met à jouer d’une sorte de cithare et nous avons le plaisir de petit déjeuner en musique. Buffet avec des fruits, œufs brouillés, café. Nous bouclons les valises et laissons le tout à la réception car ce soir nous partons en train.

Zen Garden Hotel
Zen Garden Hotel

Promenade bien agréable dans les rues avant l’ouverture des magasins et l’arrivée de la foule.

Lijiang
Lijiang
Lijiang
Lijiang
Lijiang
Lijiang
Lijiang
Lijiang
Lijiang
Lijiang
Lijiang
Lijiang
Lijiang

Marché Zhongyi : viandes, poissons, légumes. Un joli marché avec seulement des locaux dont quelques femmes en costume, des Naxi avec un tablier bleu et une blouse, mais aussi des Yi avec une très grande coiffe noire.

Lijiang - costume Naxi

Costume Naxi

Lijiang - costume Yi
Lijiang - costume Yi

Costume Yi

Parc de l’étang du Dragon Noir : très joli lac bordé de divers bâtiments anciens avec en toile de fond la montagne du Dragon de Jade toute enneigée. Une vraie image de carte postale. Pont à 5 arches, pavillons anciens, c’est tout à fait bucolique et très mignon d’autant que la végétation est magnifique: eucalyptus, saules, cerisiers du japon en fleurs, azalées… Très jolie balade avec fort peu de monde, petite bière sur place puis retour dans la vieille ville.

Lijiang - Parc de l'Etang du dragon noir
Lijiang - parc de l'Etang du dragon noir
Lijiang - parc de l'Etang du dragon noir
Lijiang - parc de l'Etang du dragon noir

Les cerisiers sont tous en fleurs

Lijiang - parc de l'Etang du dragon noir
Lijiang - parc de l'Etang du dragon noir
Lijiang - parc de l'Etang du dragon noir

Le lieu aurait été l’habitat d’un dragon mandaté par un Dieu pour protéger la ville

Lijiang - parc de l'Etang du dragon noir

Nous grignotons un brin sur le pouce: paillasson de pommes de terre pour Patrice et sortes de gnocchis épicés fourrés aux champignons pour moi, puis nous continuons notre promenade dans la ville jusqu’à la résidence de la famille Mu. C’est la demeure d’un ancien chef Naxi reconstruite en grande partie après le séisme qui a dévasté la ville en 1996. L’endroit est immense avec une succession de pavillons partiellement meublés entourés de jolis jardins. Colonnes rouges, toits bleus, plafonds et poutres décorés : l’ensemble a vraiment de la gueule ! Au sommet de la propriété, très jolie vue sur la ville et la résidence depuis un petit temple. Il y a quelques groupes de touristes chinois mais c’est tout à fait supportable car il y a de l’espace.

Lijiang
sortes de gnocchis farcis aux champignons

« Gnocchis » farcis aux champignons

Lijiang
Lijiang - résidence des Mu
Lijiang - résidence des Mu
Lijiang - résidence des Mu
Lijiang - résidence des Mu

Promenade dans la résidence des Mu

Lijiang - résidence des Mu
Lijiang - résidence des Mu
Lijiang - résidence des Mu
Lijiang - résidence des Mu
Lijiang - résidence des Mu
Lijiang - résidence des Mu
Lijiang - résidence des Mu

Nous sommes un peu cuits mais nous arrivons quand même à poursuivre jusqu’au bassin du Cheval-Dragon blanc et au petit temple attenant. Ensuite nous cherchons un endroit où buller car depuis ce matin nous ne nous sommes guère arrêtés et nous faisons une bonne pause au Prague Café. C’est un café à l’occidentale avec de la musique sympa, des livres à consulter et à la vente, un choix de plats chinois et non chinois. Nous commençons par des hamburgers accompagnés d’une bonne bière, puis en début de soirée et après un bon moment de repos, nous poursuivons par une Margarita.

Lijiang
Lijiang - Bassin du Cheval Dragon blanc
Lijiang
Lijiang - Temple du cheval dragon blanc
Lijiang

Retour à l’hôtel vers 20h30. Nous bouquinons en attendant notre départ pour la gare. Un chauffeur nous récupère à l’heure dite, nous trouvons le train sans problème. Il s’agit de nouveau d’un compartiment à 4 couchettes molles et cette fois nous sommes en bas, en compagnie de deux dames d’une soixantaine d’années. Un jeune homme les aide à prendre place dans leurs couchettes et on ne les entend plus jusqu’au matin ! Le train s’ébranle à l’heure (22h30) et nous voilà repartis en direction de Kunming.

Nuit dans le train

Lijiang
trajet Lijiang - Kunming

Jour précédent : J9                                                                   Jour suivant : J11