Jour 3 :  BOGOR – BANDUNG

Lever à 6 heures avec le jour. Petit déjeuner après un petit tour dans les jardins. Encore un buffet très bon et copieux. Nous ne nous lançons pas dans la nourriture indonésienne et restons sagement aux classiques viennoiseries, omelettes, saucisses, toasts et fruits frais. L’étape d’aujourd’hui doit nous mener de Bogor à Bandung.

Novotel Bogor

Les jardins de l’hôtel au petit matin

Novotel Bogor
Novotel Bogor

Sophie et le chauffeur nous récupèrent à 8 heures et nous partons visiter le célèbre jardin botanique de Kebun Raya : aménagé au XIXe siècle, il présente, sur plus de 100 hectares, un bel échantillon de la flore locale. Visite guidée moitié en hollandais et moitié en français. Le petit guide qui nous accompagne connaît bien ses plantes. Promenade intéressante au milieu de bambous superbes, d’osiers (même aspect que les bambous mais non creux et avec des épines le long des tiges), de frangipaniers, de bananiers avec des bananes comestibles, d’héliconies, de gingembres d’ornement, de potos gigantesques, de cacaoyers, d’arbres à papayes, de lotus… Il y a peu d’animaux visibles : beaucoup d’oiseaux très présents par leurs chants mais qui volent trop haut pour que l’on puisse les observer. On admire quand même quelques très beaux papillons bleu nuit, des hérons de nuit et deux varans (une cinquantaine de centimètres de long) qui sont d’excellents nageurs. Egalement énormes escargots d’eau dont les poches d’œufs ressemblent à de grosses limaces roses.

Bogor jardinerie

Tout pousse ici et en plus il y a des jardineries le long de la route

Bogor taxis
Jardin botanique de Kebun Raya
Jardin botanique de Kebun Raya

Jardin botanique de Kebun Raya

Bananier
Jardin botanique de Kebun Raya
Heliconia
Jardin botanique de Kebun Raya

Escargot géant …

Jardin botanique de Kebun Raya

… et ses oeufs

Varan

Un varan prêt à plonger

Jardin botanique de Kebun Raya
Trajet de Bogor à Bandung

Route vers Bandung. Beaucoup de circulation et de pollution. La conduite n’est pas aussi folklorique qu’en Inde mais c’est quand même chaud car ici aussi les conducteurs fonctionnent à l’intimidation et le trafic est extrêmement dense. Nous nous arrêtons dans une plantation de thé. Très joli paysage et explications de Sophie sur la cueillette et la culture du thé. Les plans sont cultivés pendant une dizaine d’années avant arrachage et nouvelle plantation. Les feuilles sont cueillies au fur et à mesure de leur maturité, les plus jeunes donnant les meilleurs thés.  

Route de Bandung - Trajet de Bogor à Bandung

Petits métiers et minis échoppes le long de la route

Petits métiers dans la rue -Trajet de Bogor à Bandung
Route de Bandung - plantation de thé -Trajet de Bogor à Bandung
Route de Bandung - plantation de thé -Trajet de Bogor à Bandung
Libellule -Trajet de Bogor à Bandung
Papillon -Trajet de Bogor à Bandung

Montée jusqu’au col de Puncak à 1500 mètres d’altitude d’où l’on surplombe les plantations de thé en terrasses. Pendant que Sophie et le chauffeur se restaurent, nous déambulons dans un village sous l’œil étonné des habitants, visiblement peu habitués à voir des touristes.

montée au col de Puncak -Trajet de Bogor à Bandung
montée au col de Puncak -Trajet de Bogor à Bandung

Les petites boutiques qui longent la route sont installées sur des pilotis au dessus du vide

route de Bandung -Trajet de Bogor à Bandung
route de Bandung -Trajet de Bogor à Bandung

Arrêt dans un petit marché dans lequel nous goûtons des grenadelles ou grenadilles, sorte de fruits de la passion de couleur orange foncé très parfumé, ainsi que des longanes, fruits du longaniers ressemblant à des litchis bruns très juteux.

route de Bandung -Trajet de Bogor à Bandung
route de Bandung - marché

Les grenadilles, de la famille des passiflores

route de Bandung - marché
volcan Tangkuban Perahu
volcan Tangkuban Perahu

Avant de gagner Bandung nous faisons un détour par le volcan Tangkuban perahu. Le cratère principal est très facilement accessible et nous longeons ses bords sur quelques centaines de mètres. Le fond fume encore. La miss Sophie nous attend sur le parking. Nous finissons la journée par une petite visite aux sources chaudes de Ciater. En fait, ce sont des piscines d’eau chaude naturelle. Il y a bien quelques baigneurs mais nous n’y risquons que les pieds car l’eau est vraiment brûlante !

Sources de Ciater
Sources de Ciater
Sources de Ciater

L’endroit a relativement peu d’intérêt mais maintenant il est trop tard pour envisager de se promener dans Bandung car il est 18 heures quand nous arrivons dans les faubourgs de la ville et il fait nuit ! Là, la galère commence car chauffeur et guide ne connaissent pas l’hôtel Sawunggalin que j’ai choisi (mea culpa) sur les conseils du guide du Routard. Ils commencent à demander à droite et à gauche avant de nous avouer qu’ils n’ont pas l’adresse du dit hôtel. Heureusement nous avons le téléphone dans nos papiers et nous finissons par arriver.

Bandung
Bandung

Là, nous ne sommes pas déçus : c’est archi bruyant, les fenêtres ne ferment pas alors qu’elles donnent sur un balcon commun à plusieurs chambres, il y a des moustiques, pas de serviette, la propreté de la salle-de-bains est plus que douteuse…merci le Routard ! L’hôtel est excentré et dans un quartier privé d’éclairage public. Rien aux alentours, nous nous résolvons donc à manger sur place. C’est franchement catastrophique : nous attendons des plombes, la nourriture est à peine mangeable et c’est impossible d’avoir de l’eau dans une bouteille bouchée (nous nous mettons donc tous à la bière). Les enfants essaient un curieux dessert : banane chaude avec chocolat fondu, saupoudré de… gruyère râpé !! En espérant qu’ils ne seront pas malades demain, nous nous couchons avec l’idée que la nuit ne sera pas terrible…

Nuit à l’Hôtel Sawunggalin 

 Jours précédents :  J1&J2                                                                 Jour suivant : J4