Jour 4 : BANDUNG – YOGYAKARTA

Très mauvaise nuit avec un bruit ininterrompu de circulation. Les fenêtres n’étant pas jointives nous avons eu l’impression que les camions traversaient la chambre. A 4h30 le muezzin y est allé de sa ritournelle et à 5h30 Hélène a débarqué dans notre chambre en croyant qu’il était une heure plus tard ! Laurent a eu mal au ventre dans la nuit et tous les deux ont également très mal dormi bien que leur chambre ne donne pas directement sur la rue. A 5h30 le jour est à peine levé et nous suivons depuis le balcon de notre chambre les évolutions en musique de jeunes musulmanes qui prennent un cours de danse vraiment matinal. Le départ est prévu à 7 heures, nous descendons donc prendre le petit déjeuner à 6h30, mais impossible d’avoir autre chose qu’une tasse de café. Sophie et le chauffeur sont à l’heure et nous quittons vraiment cet hôtel sans regrets. Aujourd’hui nous allons prendre le train jusqu’à Yogyakarta

 

Trajet Bandung - Yogyakarta

Le trajet du train se rapproche de l’itinéraire bleu

Nous sommes en avance à la gare mais le train est là ce qui nous permet de nous installer, de faire une petite provision de biscuits et d’eau et de regarder les gens vaquer sur les quais avant le départ. Nous quittons Bandung à 8 heures pour une arrivée prévue à 16h45 ! C’est un peu long mais les paysages sont magnifiques et nous n’allons pas regretter notre périple ferroviaire.
Gare de Bandung
Gare de Bandung
Gare de Bandung
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Traversée de la campagne javanaise avec ses volcans, ses rizières en terrasses et ses hameaux nichés dans les bambous. Les maisons sont construites au ras des voies du chemin de fer si bien que le train donne souvent de la corne pour prévenir de son arrivée. Les habitations sont parfois très sommaires, mais le plus souvent coquettes et peintes de couleurs vives. Le bétail promène autour des maisons : quelques rares vaches, un peu plus de chèvres et de moutons et beaucoup de poules et de coqs. La population est occupée aux travaux des champs et principalement dans les rizières : ramassage du riz, battage et séchage pour certains (le riz est installé le long de la voie sur des bâches, le séchage est partiellement assuré par le passage des trains) alors que d’autres en sont à la phase de repiquage. La terre est particulièrement riche ici grâce à l’activité volcanique et les paysans peuvent faire de 2 à 3 récoltes annuelles de riz !
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Dans le wagon la climatisation fonctionne à fond et il fait un froid de canard. Je passe donc une partie du voyage à l’extrémité du wagon, à côté des WC. Certes, il faut supporter cette proximité mais la température est clémente et une vitre cassée permet de prendre des photos sans avoir le filtre sale des vitres du wagon
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta

A chaque arrêt du train nous voyons débarquer des bandes de gamins qui viennent dire bonjour

Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta

Quelques minutes d’arrêt en gare et nous repartons

Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Vers la fin du voyage, le train a tendance à faire des arrêts de plus en plus longs dans les petites gares et même en rase campagne (le conducteur discute avec des personnes installées au bord de la voie) si bien que nous prenons une bonne heure de retard sur l’horaire prévu.
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta
Bandung - Yogyakarta

En gare de Yogyakarta nous trouvons rapidement notre nouveau guide qui nous attend avec une affichette. Fatur porte une barbichette et une chemise en batik. Nous le trouvons sympathique sur le champ.

 Yogyakarta

Embouteillages dans Yogyakarta

 Yogyakarta
Nous faisons un passage rapide par l’hôtel Yogja Village Inn pour laisser nos valises. C’est un hôtel de charme avec une jolie piscine bordée de quelques chambres. Nous avons deux grandes chambres donnant sur le jardin avec des portes coulissantes, un grand lit à baldaquin, une salle de bains à l’air libre dans un petit patio. Vraiment mignon mais nous n’avons pas le temps de traîner car nous devons aller voir un spectacle de danse à Prambanan situé à une vingtaine de kilomètres. Nous mangeons aux pieds des temples illuminés de Prambanan, un excellent buffet avec entre autres des brochettes de poulet satay (sauce cacahuète) et d’excellents beignets de crevettes.

Juste avant le début du spectacle, pendant que Patrice et Hélène s’installent pour nous garder les places, Fatur qui a ses entrées auprès des danseurs, nous emmène Laurent et moi dans les loges pour assister au maquillage des artistes. Nous passons rapidement chez les femmes (car Laurent et Fatur sont persona non grata) et restons un peu chez les hommes. Les « méchants » se dessinent des têtes effrayantes avant de revêtir leurs costumes de scène.

Ramayana
Ramayana

Dans les coulisses du spectacle

Ramayana
Beau spectacle mêlant danses, musique et chant. L’orchestre de gamelan est au fond de la scène. Le décor naturel est assez grandiose car derrière les danseurs se dressent les temples illuminés.

L’histoire du Ramayana est un peu compliquée mais heureusement un résumé en anglais est projeté à côté de la scène à chaque changement de tableau. Brièvement, il s’agit de l’histoire de Rama Wijaya et de son épouse Shinta. Celle-ci est enlevée par le méchant Rahwana. Après de nombreuses péripéties, des morts violentes, un incendie et l’intervention de personnages hauts en couleur comme l’oiseau Garuda et le singe blanc Hanuman, Rama retrouve son épouse chérie pour le happy end. Les costumes sont superbes et nous passons un vrai bon moment, même si nous ne captons pas toutes les subtilités de l’histoire.

Ramayana
Ramayana
Ramayana
Ramayana
Ramayana
Ramayana
Ramayana
Ramayana
Ramayana
Au retour nous avons tous tendance à nous endormir dans la voiture. Cette nuit le repos sera bien mérité.

Nuit à l’Hôtel Jogja Village Inn

 

 Jour précédent : J3                                                                   Jour suivant : J5