Jour 20 : MACAO

Petite pluie au réveil ce matin. Nous entamons la journée plus cool ce matin car nous avons vraiment cavalé ces deux derniers jours. Petit déjeuner à l’hôtel à 8 heures passées et départ en direction de Macao malgré le temps très couvert. Ferry rapide (et assez cher : 80 euros l’aller pour 4 personnes) qui en une petite heure nous amène à Macao. A l’arrivée il y a autant de formalités que pour passer une frontière classique : remplissage des fiches de renseignements, queue pour présenter les passeports et tamponnage sauvage. Le front de mer est bordé de casinos. L’ensemble est plutôt kitsch : à côté des classiques immeubles rutilants, on peut voir une reconstitution d’Amsterdam, un volcan, la cité interdite et d’autres curiosités du même acabit. Nous empruntons une navette gratuite d’hôtel pour gagner le centre historique.

Kowloon
Départ pour Macao

En route pour Macao

Départ pour Macao
 Macao
 Macao

Nous nous retrouvons au Portugal sur le largo do Senado (la place du Sénat) bordé de beaux bâtiments coloniaux aux couleurs pastel. Sur le parvis noir et blanc qui dessine des vagues de nombreuses personnes assistent à la retransmission des jeux olympiques sur un écran géant. Nous arrivons juste à temps pour voir le relai masculin de natation français perdre en finale devant les américains (bon c’est quand même une médaille d’argent) ! Les quelques gouttes qui tombaient à notre arrivée se sont transformées en une vraie pluie et je m’empresse d’acheter un parapluie pour protéger l’appareil photo. A l’extrémité de la place du Sénat, nous nous réfugions dans l’église Saint Dominique (Sao Domingos), jaune pâle avec des décors de chantilly blanche. L’intérieur est clair avec un étage en balcons ventrus ouvert sur de grandes fenêtres aux volets verts qui font entrer beaucoup de lumière dans l’édifice. Devant une petite échoppe tenue par une mamie toute fripée, un chinois me convainc de goûter une spécialité locale qu’il est en train de déguster. C’est un petit pain rempli avec des oignons, de la viande de porc et des épices. Très bon.

 Macao - largo do senado
 Macao - largo do senado
 Macao - église Sao Domingos
 Macao - église Sao Domingos

Rues très commerçantes avec de nombreuses échoppes de meubles chinois et d’autres de pâtisseries portugaises où les chinois en visite achètent des quantités de pâtisseries aux œufs (les fameuses tartelettes portugaises remplies d’une crème aux œufs dont le seul souvenir nous fait à Patrice et à moi, remonter l’estomac au bord des lèvres). Nous goûtons par contre au passage une autre spécialité locale, une sorte de plaque très fine de viande de porc séchée, fumée et sucrée. C’est curieux mais pas mauvais.

 Macao
 Macao

Plaques de viande séchée

 Macao
 Macao
 Macao

Ruines de Saint Paul : il ne reste que la façade de cette ancienne église mais c’est la carte postale la plus connue de Macao. Il pleut trop fort pour continuer avec un seul parapluie et nous nous réfugions à l’abri d’une avancée de toit un bon moment. Ensuite, repli stratégique jusqu’à un café où nous prenons certainement la crève (car s’il n’est pas gênant d’être mouillé quand la température est chaude comme dehors, la clim par contre nous saisit méchamment), mais aussi des boissons chaudes (très bon café au gingembre pour moi) et des gâteaux (corrects mais avec trop de crème). Après avoir fait l’acquisition de deux parapluies supplémentaires, nous ré-affrontons la pluie et continuons notre tour de visite.

 Macao - Sao Paolo
 Macao
 Macao
 Macao
 Macao

Jardin de Camoès : très joli avec un foisonnement de plantes. La pluie rajoute à l’atmosphère tropicale (soyons positifs). Coup d’œil au cimetière Saint Michel entouré d’une enceinte vert pastel, de la même couleur que sa petite église. Nombreuses statues de saints et de la Vierge.

 Macao - Jardin de Camoes
 Macao - Saint Michel
 Macao - Saint Michel

Jardin de Lou Lim Ioc : charmant jardin chinois inspiré des jardins de Suzhou. Nénuphars, petits ponts, pavillons aux tuiles vernissées : il ne manque rien pas même les chinois qui jouent au go ou font des exercices de relaxation au milieu des bonzaïs.

 Macao - Jardin Lou Lim Lok
 Macao - Jardin Lou Lim Lok
 Macao - Jardin Lou Lim Lok
 Macao - Jardin Lou Lim Lok
 Macao - Jardin Lou Lim Lok
 Macao - Jardin Lou Lim Lok
 Macao - Jardin Lou Lim Lok

Retour vers la zone des casinos. Nous pénétrons dans le nouveau Lisboa, un énorme immeuble qui brille de tous ses feux. Nous passons au culot avec Laurent mais personne ne nous demande de pièce d’identité. Les enfants découvrent l’intérieur d’un casino avec ses machines à sous et ses tables de jeux.

 Macao - Casino Lisboa
 Macao - Casino Lisboa

Le Lisboa avec son décor années 70

 Macao - Casino Lisboa

Retour à Hong Kong après avoir de nouveau rempli les formalités douanières. Les passeports se couvrent de tampons pour une escapade d’une seule journée !

Nous nous retrouvons à l’hôtel vers 18h30. Ce soir nous allons à Central pour dîner. Le métro est très pratique (3 stations) et après une toute petite marche nous nous retrouvons dans le quartier de Soho à la recherche d’un restaurant. Nous nous installons chez Jaspas (une mini chaîne qui a 4 restaurants à Hong Kong). Excellent repas dans ce restau dont le patron est anglais : salade thaï au bœuf, boulettes d’agneau, tacos au bœuf et au poulet. Les desserts sont à la hauteur : crème brulée, cheese-cake et surtout très bon banoffee (même si je le partage avec Hélène c’est quand même lourd à digérer en fin de repas) !!!

Nuit à l’hôtel BP International

 Jour précédent : J19                                                                 Jour suivant : J21