Jours 22 & 23 : CHEUNG CHAU – HONG KONG – PARIS

Dernier jour de vacances… Petit déjeuner tranquille avant de boucler les valises. Il a fallu procéder à quelques réajustements pour ne pas dépasser les 20 kilos autorisés par valise (et encore, nous ne sommes pas bien sûrs). Nous profitons pour la dernière fois de notre jolie vue sur Hong Kong. 

 

 

 Vue depuis le BP international
 BP international

Baden Powell trône en bonne place dans le hall de l’hôtel

 BP international

Ce matin il fait un temps magnifique avec un ciel bleu sans nuage et nous décidons d’aller faire un tour dans l’île de Cheung Chau. C’est une petite île sans voiture à 12 kilomètres de Hong Kong. Après une demi-heure de ferry rapide (pour la modique somme de 2,5 euros), nous débarquons dans un petit village avec une rue en bord de mer occupée par des terrasses de restaurants qui servent la pêche du jour. Le port est rempli de bateaux de pêche colorés dont certains ont des airs de mini galions.

 

Ile de Cheung Chau
En ferry vers l'île de Cheung Chau
En ferry vers l'île de Cheung Chau
En ferry vers l'île de Cheung Chau

Arrivée à Cheung Chau

Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau

Promenade dans le village à la recherche de deux temples taoïstes. Le premier, le temple de Pak Tai  est très coloré avec ses décors de dragons et de monstres. Nous achetons les traditionnels bâtons d’encens ce qui nous vaut le droit, chacun à notre tour, de frapper trois fois sur le gong puis trois fois sur le tambour. Je ne peux malheureusement immortaliser l’instant car les photos sont interdites à l’intérieur.

Temple de Pak Tai
Temple de Pak Tai
Temple de Pak Tai
Ile de Cheung Chau

Aujourd’hui le soleil est très agressif. Du coup, nous rasons les murs et faisons des stations un peu prolongées à l’ombre des banians. Deuxième temple et promenades dans les petites rues commerçantes du centre du village. On a du mal à imaginer que nous ne sommes qu’à quelques encablures de la vie trépidante de Central. Pas de touristes européens ici mais pas mal de hongkongais qui viennent, serviette sous le bras, piquer un plongeon et manger un poisson grillé.

Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau

Les brioches de la paix, spécialité locale

Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau

Sur le port, les poissons sont mis à sécher sur de grands tamis entreposés sur des vélos (seul moyen de transport local autre que les pieds). Nous nous installons dans un restaurant du bord de mer. On dirait un troquet de chez nous avec des tables recouvertes de toile cirée, installées sous des parasols. On peut ainsi manger dehors à l’ombre en échappant à la clim ! Beignets de légumes, crabes à l’étouffée et calamars frits. Le tout avec un très bon riz frit rempli de crevettes. Avec les boissons, l’addition pour quatre atteint juste 33 euros !

Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau
Ile de Cheung Chau

Retour à Central par le ferry rapide, puis nouveau ferry pour traverser la baie et gagner Kowloon. Les gratte-ciel brillent de tous leurs feux au soleil.

retour à Hong Kong
retour à Hong Kong
retour à Hong Kong
retour à Hong Kong
retour à Hong Kong
 Hong Kong
 Hong Kong
 Hong Kong
 Hong Kong

Dans l’après-midi nous prenons le métro pour nous rapprocher du musée de l’histoire de Hong Kong où nous voulons visiter l’exposition sur le cheval qui est présentée à l’occasion des jeux olympiques. C’est une exposition de petite taille, mais bien scénarisée et intéressante avec des chevaux anciens (en bronze, terre cuite, pierre et autres matériaux) venant de toute la Chine. Naturellement il y a un des très beaux chevaux de Xian et son cavalier.

 Hong Kong

Après quelques dernières emplettes, nous voilà fins prêts. Nous attendons devant l’hôtel la navette gratuite qui nous emmène au train express desservant l’aéroport. Une fois de plus, l’organisation ici est nickel : on peut directement enregistrer ses bagages avant de prendre le train. Vers 20 heures nous arrivons à l’aéroport. Une fois les formalités de douane remplies, nous mangeons dans un fast food japonais de copieux ramen. Beaucoup de magasins sympas en zone duty free, en particulier un magasin japonais spécialisé dans tout le nécessaire (et le superflu) pour les voyages. Embarquement vers 23 heures et envol vers Paris sur vol régulier Cathay Pacific vers 23h30. Nous sommes installés au fond de l’avion et il fait une chaleur de four !

Bon voyage malgré de longs passages de turbulences dus à la traversée de nuages et d‘orages. Nous sommes d’autant plus secoués que nous sommes en queue d’avion. Arrivée en début de matinée à Roissy. Avec le décalage horaire il est 6h30 à Paris, mais 12h30 à notre horloge interne.  Retour à la maison… crevés mais très contents de nos vacances.

 Jour précédent : J21                                                                    Retour présentation du voyage