Jours 1 & 2 : France – Darwin

Départ ce matin de Paris : bus puis RER jusqu’au terminal 1 de CDG. Nous commençons par une heure de queue pour passer le contrôle des passeports, avec des allers et retours entre des cordes, dignes de Disneyland à des moments de forte affluence ! Heureusement le contrôle des bagages est beaucoup plus rapide et nous avons le temps de prendre un café avant d’embarquer.

Vol Paris – Singapour sur un Airbus A380 de la compagnie Singapour Airlines. L’appareil est flambant neuf, nous avons de la place pour les jambes, les écrans sont grands. Seul défaut : les écouteurs fournis ne sont pas terribles. Les hôtesses ont de très jolis costumes, des robes longues fendues qui changent un peu des uniformes un peu stricts habituels. Le service à bord est nickel (personnel très souriant, serviettes chaudes, boissons proposées régulièrement). On nous sert un repas tout à fait correct (avec un verre en verre et des couverts en métal !) et un petit déjeuner copieux que l’on nous apporte à 4h30 du matin (pour nous il n’est pas encore 11h du soir)

Départ à 12h, 12h50 de vol, 11500 kms – 6 heures de décalage horaire.

Aéroport de Singapour
Darwin

Arrivée à Singapour au petit matin pour une très courte escale qui nous laisse juste le temps de changer de terminal et de traverser l’aéroport jusqu’à notre nouvelle porte d’embarquement. C’est assez loin mais bien organisé. Les seules choses que nous remarquons dans cet aéroport sont les orchidées qui s’épanouissent dans les bacs à fleurs et la moquette omniprésente.

Le deuxième vol (compagnie Silk Air) est heureusement plus court. Nous partons de Singapour vers 8h30 sous une pluie battante et arrivons à Darwin vers 15h heure locale (7h1/2 de décalage horaire avec la France) avec du soleil. Pas mal de turbulences mais de belles vues sur les îles indonésiennes même si nous ne sommes pas directement à côté d’un hublot.

Vol Singapour - Darwin
Vol Singapour - Darwin
Vol Singapour - Darwin

Bilan des courses : nous n’avons quasiment pas dormi mais nous tenons le coup. Le passage par la police à l’arrivée est très rapide. Patrice glisse son passeport dans un appareil automatique mais moi je suis obligée de passer par le guichet car j’ai noté mon nom d’épouse et mon nom de jeune fille sur la demande de visa électronique et visiblement cela ne plait pas à la machine (comme me dit le préposé, j’ai trop de noms). Du coup je fais la queue mais j’ai droit à un tampon sur mon passeport !

 Darwin Jardins
Darwin

Taxi jusqu’au Palms City Resort (30 AUD la course), un hôtel avec quelques chambres et des bungalows, implanté le long d’une grande rue longeant la mer. Nous nous installons rapidement dans une chambre simple mais bien équipée avec un petit réfrigérateur, un micro-ondes et du café soluble. C’est un peu sombre (notre fenêtre donne sur un passage et un autre bâtiment) mais c’est parfait pour l’usage que nous voulons en faire.

Après une bonne douche, nous partons à pieds pour le Mindil Beach Sunset market (16h à 21h). Nous longeons le bord de mer par les jardins municipaux. Il y a de très beaux arbres et de nombreux oiseaux dont de grands ibis (Ibis d’Australie) peu farouches et des pigeons blancs très élégants (Carpophages blancs) ainsi que des sortes de poulets noirs avec une houppe sur la tête (Mégapodes de Reinwardt). Il fait plus de 30°C avec pas mal d’humidité dans l’air et bien que ce soit la fin d’après-midi le soleil tape encore fort.

Ibis d'Australie
Carpophage blanc
Mégapode de Reinwardt
Darwin jardins

Ce marché de bord de mer est très sympathique. Les gens viennent en famille admirer le coucher de soleil tout en grignotant un plat proposé par l’un des nombreux stands d’alimentation. L’offre est large, du burrito à la crêpe au Nutella, en passant par les sushis, les pizzas et les hamburgers au crocodile ! Il y a également pas mal d’artisanat (boomerangs, objets en peau de crocodile, bijoux, objets et vêtements divers), des musiciens (orchestre de l’armée, joueurs de didgeridoo, cet instrument traditionnel de la culture aborigène) et des « attractions » comme cet homme qui joue du fouet ou cet autre qui présente un numéro comique avec son chien. Le tout est fait dans une ambiance familiale et bon enfant. Joli coucher de soleil sur la mer. A noter qu’il n’y a personne dans l’eau et pour cause, elle est habitée par des méduses qui peuvent être mortelles et il n’est pas rare qu’un crocodile se promène dans la mer !

Nous nous laissons tenter par une brochette de poulet satay et un burrito mexicain. Nous aurions bien accompagné notre repas d’une petite bière mais il n’y a pas de vente d’alcool sur place et nous nous rabattons sur des jus de fruits frais mixés sur place, tout à fait excellents. Retour à l’hôtel à pieds et ce soir nous ne faisons pas long feu.

Mindil beach sunset market
Mindil Beach
Mindil beach sunset market
Mindil Beach sunset market
Didgeridoo
Mindil beach sunset market
Mindil beach sunset market
Mindil Beach sunset market
Mindil beach
Mindil Beach

Avant le coucher du soleil

Au moment du coucher du soleil

Mindil beach
Mindil Beach

Nuit au Palms city resort, 64 the Esplanade, Darwin CBD

http://www.palmscityresort.com/

Jour précédent : Présentation                                                                  Jour suivant : J3