Jour 3 : Environs de Cape Town

Réveil vers 6 heures, bien reposés. Patrice a un début de lumbago mais un petit massage au baume du tigre aide à la mise en route. Sympathique petit déjeuner-buffet. J’essaie le poisson fumé (excellent) et la salade de fruits frais avec des physalis (en anglais : huskberry). A noter que le café est très bon. Après ce très agréable petit déjeuner nous prenons la direction de l’extrémité sud de l’Afrique, le fameux Cap de Bonne Espérance.

Cape Town - vue de l'hôtel

Notre sympathique hôtel

Cape Town - 1inn2 Kensington
Cape Town - 1inn2 Kensington

Premier arrêt à Camps Bay où nous avons mangé hier, pour voir la plage de jour. Un énorme panneau informe sur les requins et un autre explique comment venir en aide aux baleines qui s’échouent sur le sable. C’est dimanche et de nombreux locaux promènent leurs chiens au bord de l’eau (une majorité de Golden Retriever et de Labradors). Il y a même quelques courageux baigneurs dans cette eau glacée !

Cape Town - Camps bay
Cape Town - Camps bay
Cape Town - Camps bay
Cape Town - Camps bay
Cape Town - Camps bay

Pour tout savoir sur le sauvetage des baleines et reconnaître les requins

Cape Town - Camps bay
Cape Town - Camps bay

On ne regrette pas notre GPS. La location était un peu chère mais c’est vraiment agréable de se laisser guider sans être obligés de zieuter tous les panneaux et les noms de rues. L’autre confort, c’est que l’on peut se concentrer sur la conduite, ce qui est vraiment impératif ici : la voiture est large, les rues souvent fort étroites, il y a beaucoup de circulation et la conduite se fait à gauche !

Passage par Hout Bay . Recherche infructueuse du marché. Nous laissons tomber et prenons la route qui borde la côte Est de la péninsule : succession de petites villes en bord de mer, Muizenberg, Kalk Bay, Fish Hoek et Simons Town. Les localités sont plutôt coquettes avec des maisons victoriennes genre Nouvelle Orléans dans les rues principales, mais aussi des cottages tout droit sortis de la campagne anglaise et des maisons de style hollandais avec leur fronton si particulier. Les maisons cossues sont entourées de très beaux jardins (palmiers, strelitzias, hibiscus, jasmins…) mais aussi de barbelés et de fils électriques. Ce sont de vraies forteresses protégées par des caméras. A l’opposé, aux abords des villes, les townships habités par la population noire et pauvre sont de vrais taudis… Arrêtés sur le bord de la route nous assistons de loin à un baptême dans la mer, sur la plage de Kalk Bay. Famille et amis suivent l’évènement au sec sur le sable.

Péninsule du Cap
environs de Cape Town - promenade du jour
Péninsule du Cap
Péninsule du Cap - Kalk bay

Arrêt un peu plus long à Simons Town avec ses bateaux militaires et son port de plaisance. Jolie rue principale avec son alignement de maisons victoriennes colorées. Dans le petit port, plusieurs bateaux équipés de cages pour voir les requins blancs attendent les touristes.

Simons Town
Simons Town
Simons Town
Simons Town
Simons Town

Cages pour l’observation des requins 

Simons Town

Au sortir de la ville nous nous arrêtons à Boulders, un site protégé qui abrite une colonie de Manchots du Cap. Ils sont tout petits et assez attendrissants avec leur démarche gauche. Les jeunes, avec leur fourrure marron, ressemblent à des peluches. Tout ce petit monde niche dans des trous ou de petits abris aménagés en bordure de plage. Les manchots cohabitent avec quelques Ouettes d’Egypte et des Pintades de Numidie.

Boulders
Boulders - Manchots du Cap
Péninsule du Cap - Flore
Boulders - Ouette d'Egypte
Péninsule du Cap - Flore

Sur la route du parc national, nous sommes arrêtés par une équipe d’intervention occupée à faire partir un groupe de babouins qui a investi le jardin d’une maison. A l’entrée du parc, de grands panneaux mettent en garde contre les babouins mais nous n’en reverrons pas, par contre nous allons croiser quelques autruches en vadrouille et de très nombreux Rufipennes morio, une sorte de merle de couleur bleu-noir métallique.

Péninsule du Cap
Péninsule du Cap
Péninsule du Cap
PN du Cap de Bonne Espérance

A Cape Point, nous commençons par prendre un café avec un sandwich (cernés par les oiseaux qui guettent les miettes) avant de prendre le funiculaire jusqu’à la station météo. Nous grimpons ensuite jusqu’à l’ancien phare pour admirer la très belle vue depuis le sommet. Vues plongeantes et un peu vertigineuses sur les falaises habitées par des colonies de Cormorans du Cap. C’est le printemps et il y a un ballet ininterrompu d’oiseaux qui ramènent de la mousse et des branchages pour faire des nids. Certaines femelles sont déjà installées et couvent. La mer est d’un bleu magnifique avec des vagues monstrueuses qui viennent exploser contre les rochers. L’endroit est vraiment très beau. De petits sentiers aménagés permettent de s’approcher du bord et de profiter de points de vue différents.

PN du Cap de Bonne Espérance - Cape Point
PN du Cap de Bonne Espérance - Cape Point

Magnifique vue depuis le phare

PN du Cap de Bonne Espérance - Cape Point
PN du Cap de Bonne Espérance
PN du Cap de Bonne Espérance - Cape Point
PN du Cap de Bonne Espérance - Cape Point
PN du Cap de Bonne Espérance - Cormoran du Cap
PN du Cap de Bonne Espérance - Cormoran du Cap
PN du Cap de Bonne Espérance
PN du Cap de Bonne Espérance
PN du Cap de Bonne Espérance
PN du Cap de Bonne Espérance - Autruche

Nous redescendons à pieds puis reprenons la voiture jusqu’au Cap de Bonne Espérance. Cette fois nous sommes au bord de l’eau. La mer est somptueuse et particulièrement agitée, les cormorans rentrent au bercail, les rochers sont recouverts d’algues qui ressemblent à des cordes enchevêtrées où les goélands dominicains cherchent une bonne fortune.

 Cap de Bonne Espérance
 Cap de Bonne Espérance

Nous reprenons ensuite la route qui rejoint la côte ouest de la péninsule un peu avant le phare de Slangkop et qui longe le Tidal lagoon.

Péninsule du Cap
Péninsule du Cap
Péninsule du Cap - Phare de Slangkop
Péninsule du Cap - Phare de Slangkop
Péninsule du Cap

Retour à Hout Bay par la Chapman’s Peak drive, une route payante qui surplombe la mer. Elle ne fait que 9 kms mais compte pas mal de virages et ressemble à une jolie route de bord de mer de chez nous. Les recommandations de conduite sont un peu excessives car c’est une très bonne route, large, bien entretenue avec des endroits aménagés pour pouvoir s’arrêter et admirer le paysage. C’est superbe avec les couleurs du soleil couchant et nous finissons la journée en beauté.

Chapman's peak drive
Chapman's peak drive
Chapman's peak drive
Chapman's peak drive
Chapman's peak drive
Chapman's peak drive
Chapman's peak drive

Retour à l’hôtel à la tombée de la nuit. Petit apéritif dans le salon (on prend vite des habitudes) puis taxi pour le restaurant. Ce soir nous mangeons au Cod Father, restaurant qui a de très bonnes critiques sur les guides. C’est dans le même quartier que hier soir mais pas directement au bord de la mer. Pour le début du repas on va se servir de sushis (plutôt makis et sashimis) sur un tapis roulant au niveau du bar à sushis puis pour le plat de résistance, on choisit son poisson dans une banque réfrigérée. Il est pesé (on paie au poids) avant de partir en cuisine pour être grillé. Les sushis sont très bons mais le poisson est servi avec du riz blanc, des frites molles et des légumes qui ne vont pas avec. C’est dommage car l’espadon méritait vraiment d’être moins cuit (il est dur) et accompagné d’une petite sauce. Le prix est le même que hier soir mais c’est nettement moins bien cuisiné.

 

Nuit au 1inn2 Kensington, Cape Town

www.2inn1.com

 

Jours précédents :  J1-J2                                                                 Jour suivant : J4