Jour 11 : Koiimasis – Tok Tokkie trail

Ce matin, j’écris le journal de bord sur notre terrasse en regardant le soleil se lever. Il y a divers pioupious qui viennent me voir, ou plutôt voir si je n’ai pas quelques miettes en magasin. Bon petit déjeuner avec des produits de la ferme : pains maison (aux graines, aux céréales), viande d’oryx et de springbok fumée ou froide, fromage. C’est très agréable et très bon. Ici il n’y a pas d’internet, ou plutôt il y a une connexion mais elle ne marche pas avec nos appareils.

Koiimasis guest farm
Koiimasis guest farm

Nous ne partons pas trop tard pour arriver au départ du Tok tokkie trail avant 13 heures, notre heure de rendez-vous. Jolie route où nous faisons encore quelques arrêts photos de paysage et d’énormes nids de républicains sociaux. Nous croisons également le chemin d’un otocyon, le renard aux oreilles de chauve-souris.

Koiimasis - Tok Tokkie trail
Springbok

Nous n’avons que de la piste jusqu’à destination mais elle est plutôt en bon état

route en direction de la Namib Rand reserve
route en direction de la Namib Rand reserve
route en direction de la Namib Rand reserve
 Namib Rand reserve
 Namib Rand reserve

A notre arrivée, une des participantes, une namibienne de Windhoek, est déjà présente. Arrivent ensuite le couple d’allemands qui était à la ferme Koiimasis avec nous puis, un peu plus tard un couple d’anglais. Nous mangeons sur place avant de prendre la route avec notre guide Nico. Une demi-heure de voiture, puis nous continuons à pieds dans la Namib rand reserve. Paysages de dunes rouges avec un fond de montagnes qui prennent des couleurs bleutées et quelques taches jaunes ou vertes de végétation. C’est magique.

Tok Tokkie trail
Tok Tokkie trail
Oeufs d'autruche
Tok Tokkie trail
Nid de républicains
Tok Tokkie trail
Tok Tokkie trail
Tok Tokkie trail
Tok Tokkie trail
Tok Tokkie trail
Tok Tokkie trail

Après deux heures et demie de marche dans les dunes, nous faisons arrêt au milieu de nulle part. Sous un arbre est installée une cuisine de brousse, une table est dressée et Nico nous accompagne dans nos « chambres » respectives : pour chaque couple, une petite zone plate avec deux lits de camp équipés d’épais sacs de couchage, de petits tabourets pour poser les affaires et un trépied avec un lavabo de brousse et un peu d’eau chaude pour le débarbouillage. Impression d’être seuls au monde et superbe vue sur les dunes et les montagnes.

Tok Tokkie trail
Tok Tokkie trail
Notre chambre pour la nuit

Apéro devant le magnifique spectacle du soleil couchant puis repas sous les étoiles, emballés dans des couvertures bien chaudes, façon poncho. Ambiance sympathique et bon repas préparé par la cuisinière qui parle une langue à clicks. Des dizaines de scarabées duveteux (Sparrmannia flava) sont attirés par nos lampes et viennent se promener sur la table.

Coucher tôt sous les étoiles, calfeutrés dans nos sacs à viande imperméables garnis d’un épais duvet. Il y a même un rabat qui protège la tête si bien que seul le nez est dehors. Le ciel étoilé est somptueux.

NB : Nico nous a signalé avoir aperçu un léopard la semaine dernière et Patrice repense à l’info au moment de se coucher en pleine nature… Personnellement j’aurais plus peur des serpents et des araignées, mais avec le froid j’imagine que tout le monde est terré au fond de son trou en attendant des températures plus clémentes avec le retour du soleil.

Tok Tokkie trail - Scarabée

Jour précédent : J10                                                                  Jour suivant : J12