Jour 14 : Spreetshoogte pass – Windhoek

Grand rangement dans les valises ce matin avant le départ. Il fait assez frais mais la température devient bien plus agréable avec l’arrivée du soleil. Beaucoup d’oiseaux autour de notre bungalow mais nous n’apercevons pas de zèbre, bien qu’il y ait du crottin partout. Très bon petit déjeuner à la ferme avec de la viande fumée, des œufs au bacon, du pain et des confitures maison et une très bonne salade de fruits (ils ont des orangers dans le jardin). A noter que les propriétaires sont obligés de protéger leurs orangers et leurs palmiers, non pas du froid, mais des koudous qui viennent manger les feuilles des arbres et ne laissent que les troncs !

Kuangukuangu

Superbe vue depuis notre bungalow

Kuangukuangu
Kuangukuangu
Kuangukuangu

La ferme des propriétaires avec son architecture très « personnelle »

Barchan Dune Retreat
Barchan Dune Retreat

Deux suricates ont élu domicile dans le jardin. Ils sont plus petits que ce que j’imaginais et ils sont mignons comme tout lorsqu’ils s’assoient sur leur derrière pour regarder autour d’eux.

L’étape a été très sympathique mais il faut songer à faire mouvement en direction de Windhoek. Pour regagner la route principale, il faut franchir la Spreetshoogte pass, une petite route très pentue qui franchit la montagne. Heureusement la route a été partiellement pavée si bien que l’on peut l’emprunter sans 4X4 ce qui nous évite un gros détour et nous permet d’admirer le paysage. La vue est dégagée sur des kilomètres à la ronde et c’est vraiment très beau. Une fois sur le plateau, il y a encore de la piste mais quasiment plate. Nous retrouvons une route goudronnée 80 kms avant Windhoek (prononcer Vi-n-douk)

Barchan Dune Retreat - Windhoek
Spreetshoogte pass
Spreetshoogte pass
Spreetshoogte pass
Spreetshoogte pass

Installation à the Elegant guesthouse en début d’après-midi. Petit hôtel un peu à l’écart du centre, dans un quartier assez résidentiel. Chambre simple mais confortable donnant sur un patio intérieur. Nous partons rapidement faire un tour en ville. Le bled n’est pas vraiment folichon avec ses bâtiments sévères, « à l’allemande » et ses centres commerciaux. Quelques rues piétonnes plus sympathiques autour de la fontaine des météorites. Petit tour dans le Craft center à la recherche de quelques souvenirs à ramener, mais il n’y a pas grand chose de joli et tout est très cher. Du coup, on se sirote une petite bière avec une énorme portion de crumble aux pommes. Retour au lodge et préparation des affaires pour demain puisque le déplacement en avion nous oblige à refaire les sacs.

Windhoek
Windhoek - fontaine aux météorites
Windhoek
Windhoek
Windhoek
Windhoek
Windhoek

Nous demandons à l’hôtel de nous réserver une table au restaurant The Olive Exclusive et de nous appeler un taxi pour gagner le restaurant. Peu après notre arrivée, Patrice s’aperçoit qu’il n’a plus les clés de la chambre (avec celles du coffre où nous avons laissé passeports et argent). Coup de stress. Le propriétaire du restaurant appelle très gentiment l’hôtel (sur place ils ne trouvent rien et ils n’ont pas de double !) puis la compagnie de taxis. On finit par identifier le taxi qui nous a amené et celui-ci retrouve nos clés dans son véhicule. Ouf, soulagés ! Le restaurant est très joli avec une décoration africaine design avec de belles photos géantes de femmes Himbas. Nous faisons de plus un excellent repas : salade avec toasts au chèvre chaud et artichauts pour moi, salade crevettes, avocats et pamplemousses pour Patrice, steaks de bœuf en sauce pour tous les deux et desserts sympas. C’est suffisamment copieux, très bien présenté et très bon (environ 80 euros pour deux avec le vin). Retour à l’hôtel avec le même chauffeur de taxi. Nous récupérons nos clés et tout est bien qui finit bien, nous avons fini par passer une excellente soirée !

 

Nuit à the Elegant guesthouse, Windhoek

www.the-elegant-collection.com

Jour précédent : J13                                                                  Jour suivant : J15